Fatigue, microbes envahissants et récidivants me tiennent bien éloignés des livres et donc du blog en ce moment!

A part quelques livres jeunesse et BD qui ne m'ont pas demandé beaucoup d'efforts, j'ai eu un mal fou à lire ce roman-ci de 450 pages... La lecture fût loooongue car s'endormir au bout de 10 pages chaque soir! Faites le calcul...

 

 

maine-couv1-270x395

 

Alice, 80 ans, s’apprête à vivre un dernier été dans le Maine, avant de céder la maison familiale. Cette demeure est chargée d’histoire : depuis plus de trente ans, chaque année, Alice y a passé ses vacances avec ses filles et l’ensemble de sa famille. Toute son existence de jeune immigrée irlandaise peut se lire sur ces murs, à l’exception de ce secret douloureux qui la ronge depuis de nombreuses années.

Ce dernier été sera celui des tensions et des explications. Alice, femme ultrasensible mais d’apparence froide, accueille pour une dernière fois sa fille rebelle (Kathleen, 55 ans), sa petite-fille enceinte et seule dans la vie (Maggie, 32 ans) sa belle-fille dévouée mais trop parfaite, (Ann Marie, 50 ans). Ce séjour va bouleverser les liens qui les unissent et leurs visions de la famille.

 

♥0♥0♥0♥0♥0♥0

 Un chapitre, une voix.

A tour de rôle quatre femmes d'une même famille mais de générations différentes prennent la parole et se livrent...

Tout pourrait être idyllique: Une belle et grande famille d'origine irlandaise,  le Maine, la côte Est des Etats-unis, l'océan Atlantique et le cottage face à la mer, les vacances où tous les membres de la famille se retrouvent ........mais le lecteur se retrouve plongé dans une famille toujours sur le point d'exploser, avec ses névroses, ses secrets, ses culpabilités!

La psychologie des personnages, les liens familiaux sont ici très travaillés et ces quatre femmes sont bien attachantes! Comment rester insensible face à cette "matriarche", Alice ? Elle a bien des côtés insupportables ("des vacheries", si elle peut en dire et en faire...elle ne se gêne pas!) mais en découvrant son histoire et ses blessures, le regard du lecteur change...Et sa fille, Kathleen, ancienne alcoolique, en conflit permanent avec sa mère, qui souffre de manque d'amour maternel! Quant à Maggie, jeune trentenaire new-yorkaise, fille de Kathleen, elle nous touche par sa fragilité et son courage face à ce qu'elle traverse et face à sa famille. Et enfin, il y a Ann Marie, la belle-fille d'Alice dont le vernis de femme parfaite craquelle au cours des années et des aléas de sa famille et de sa progéniture!

Ca va? vous suivez toujours? Quel tableau de famille!

Voilà un roman américain dont une lecture superficielle nous ferait dire simplement: "c'est un roman plutôt banal"! Mais à bien lire entre les lignes, il n'en est rien, bien au contraire! Il dissèque avec finesse de nombreux sujets: la place de la femme dans la société à plusieurs époques, la maternité, les relations mère-fille, la mémoire familiale, l'alcolisme, la religion, l'héritage, le deuil, le divorce, les non-dits.....OUI, tout ça! Sans oublier la tension qui monte au fur et à mesure de la lecture!

 

(Editions Rue Fromentin - mai 2013 - 450 p.)