Je vous le disais il y a quelques jours, c'est l'auteur qui m' a attirée car Sophie van der Linden est bien connue des professionnels du livre jeunesse.

Et bien m'en a pris!

Ce roman est superbe, tout en délicatesse!

 

 

fabrique du monde

 

Résumé de l'éditeur: Et je me vois là, dans tout ça. Une petite chinoise de dix-sept ans, une paysanne, partie à l’usine parce que son grand frère entrait à l’université. Quantité des plus négligeables, petite abeille laborieuse prise au piège de sa ruche. Enfermée là pour une éternité.

Aujourd’hui en Chine. Mei, jeune ouvrière de dix-sept ans vit, dort et travaille dans son usine. Elle rêve aussi.

Confrontant un souffle romantique à l’âpre réalité, La Fabrique du monde est une plongée intime dans un esprit qui s’éveille à l’amour, à la vie et s’autorise, non sans dommage, une perception de son individualité.

▼▼▼▼▼▼▼

Le roman se déroule  sur quelques jours dans une usine chinoise de fabrication de vêtements.

Mei est toute jeune, elle n' a que 17 ans. Elle ne connaît presque rien de la vie si ce n'est l'usine où elle travaille à la chaîne (de très très longues journées!) et où elle vit, loin de sa famille. Ici règnent les mots: travail (ou plutôt labeur) productivité, obéissance et abnégation....Et puis la vie de Mei prend un tournant décisif (ô combien!)...

Impossible de ne pas parler de cet aspect social du roman, on voudrait ne retenir que ce portrait délicat de Mei, son éveil à la vie et à l'amour; on ne voudrait retenir que l'amour, mais tout cela est indissociable!

J'ai été très sensible à l'écriture travaillée de l'auteure: on est réellement dans les pensées, les émotions de l'héroïne; une écriture économe, précise et ciselée.

Une belle découverte pour moi!

et une illustration de couverture à l'image du roman! J'aime ♥

 

 (Editions Buchet-Chastel - août 2013 - 160 p.)